Trail des Forêts Compiégnoises

 

tfc 2016.JPG

 

 

 J'étais le seul représentant de l'ACB hier matin au Trail des Forêts Compiégnoises, au départ de La Croix-St-Ouen, au sud-ouest de Compiègne. Cette épreuve d'envergure départementale proposait une course de 18 km en couple, et deux trails classiques de 15 et 29 km. Comme une centaine de coureurs,j'avais retenu cette dernière distance, située juste dans mon autonomie.

 

Malgré les prévisions météo exécrables, la matinée s'est déroulée sous un temps frais, venté mais sec, avec mêmes de belles percées du soleil. En revanche, après des pluies très abondantes dans la nuit, le terrain était trempé : les Speedcross s'imposaient.

 

 

foret3.jpg

 

 

L'itinéraire se partageait entre de longues sentes plates et la plupart du temps détrempées, et des incursions sur les reliefs de la forêt de Compiègne, agrémentées de fortes côtes et non moins infernales descentes, aboutissant à environ 600 m de dénivelé sur les 29 km. Le balisage, assez régulier et précis, a été sujet à des geste de malveillance, ce qui a produit vers 10 km un regroupement du peloton,

encore commun aux deux trails partis ensemble à 10H.

 

Après avoir retrouvé l'itinéraire, je prends progressivement la tête de ce peloton, et au ravitaillement

vers 16 km, on m'annonce 3ème, et deux poursuivants me dépassent pendant que je bois.

 

Je les rattrape et les dépasse au train quelques kilomètres plus loin, mais comme d'habitude, la fin de course est plus difficile : les longues sentes spongieuses deviennent épuisantes, je m'enfonce, glisse un peu, perds ma vitesse, et l'un de mes concurrents se rapproche et me dépasse à moins de 500 m de l'arrivée annoncée. Impossible de le suivre, et il franchit la ligne avec au moins 20 mètres

d'avance, en un peu moins de 2h23mn.

 

Les deux leaders de la course s'étant un peu égarés après le ravitaillement, il s'avère que nous sommes respectivement 1er et 2ème de la course !

 

 

foret2.jpg

 

 

Après le départ du raid des familles organisé dans la foulée, le podium est très intime

mais agrémenté de lots copieux; une coupe, vêtements de sport et boissons énergétiques.

 

En résumé, une belle course, une organisation compétente et sympathique mais le manque de signaleurs n'a pas permis de compenser les petits aléas de balisage, provoquant les regrets de plusieurs

compétiteurs malchanceux aujourd'hui.

 

 Amicalement,

 

 Bruno de MAGONDEAUX



28/03/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres